Rechercher

Les grands courants du design • Pinkspace

Dernière mise à jour : 16 mars


Plongez au cœur de l’histoire de l'architecture d'intérieure.


De l'Art Déco au Contemporain en passant par Bauhaus et le Pop Art, découvrez les grands courants design qui ont influencé et influencent encore les tendances d'aujourd'hui. Vous trouverez dans cet article les principaux mouvements en design qui ont révolutionné la décoration intérieure !


Prêt à voyager à travers les époques et enrichir votre culture design ?

L'art déco


L'Art déco est un mouvement artistique né dans les années 1910, et qui a connu son apogée au cours des Années Folles avant de décliner lentement à partir des années 1930. C'est le premier mouvement d'architecture-décoration de nature mondiale.


Photo de salon style Art Déco - Année 1920

L’heure est à la nouveauté, au confort et à la richesse. Plus décorative que constructive, l’architecture Art déco replace l’artifice au cœur des intérieurs. Les formes sont épurées, géométriques et très peu décorées, ce nouveau courant artistique met l'accent sur la modernité et l'avant-gardisme. Le bois exotique s'allie aux dorures, au verre, au cuir, à la céramique, la laque et au fer forgé.





On retrouve beaucoup de décors Art Déco dans les productions hollywoodiennes évoquant les Années Folles comme Gatsby le magnifique.


Le modernisme


Le modernisme fait son apparition suite aux Révolutions Industrielles. Ce mouvement constitue une réelle rupture avec le passé et notamment avec le néo-classicisme.


Le modernisme marque l’utilisation de nouveaux matériaux comme le fer, l’acier, le béton et le verre. Il figure parmi les courants où il y a eu le plus d’innovations techniques.



Un nouveau vocabulaire architectural fait son apparition avec Le Courbusier : toit-terrasse, pilotis qui libèrent le sol pour la circulation et la végétation, fenêtres en longueur ou « en bandeau », façade rideau… pour n’en citer que quelques-uns.



A mi-chemin entre l'Art Déco et le Baroquisme

Le style années 40 est une des branches tardive de l’Art Déco apparu durant à la reconstruction de l'après-guerre. C’est un mélange de néo-classicisme et de baroquisme. Ce mélange de style reflète une société en état de choc causée par la 2nde guerre mondiale.




Style de luxe et d'apparat, il est souvent utilisé à la décoration des ambassades, demeures présidentielles ou ministères.


La naissance du design pratique




Le changement de style de vie de la population s'est logiquement ressenti dans les tendances design et déco des années 50.


Avec le développement de la population et l’urbanisation grandissante, les demeures étaient moins spacieuses qu’auparavant. Avec le renouveau de l’ère industrielle, le mobilier devient plus léger, facilement déplaçable et standardisé. C’est l’apparition de la société de consommation telle qu’on la connaît.





Le design des années 50 est caractéristique de la culture nord-américaine. Il se caractérise par l’utilisation de matériaux nouveaux pour l’époque : plastiques, PVC, caoutchouc, fibre de verre, aluminium, etc. et met la fonction de l’objet au centre des préoccupations.



Le Pop Art , le design de la culture de masse


Le « Popular Art » ou « Art Populaire » en Français fait directement référence aux valeurs du mouvement : rendre l’Art accessible à tous, aussi simplement qu’un bien de grande consommation.

Le mouvement Pop Art se caractérise par ses thèmes tirés de la culture de masse tels que les références et détournements de publicités, bandes dessinées, célébrités, mais l’emploi de couleurs primaires, et de formes simples. Les designers Pop vont adopter les nouveaux matériaux et technologies (plastique, mousse, formica, PVC, jersey coloré, etc.). En cela, il s'oppose directement aux styles fonctionnalistes, classiques et académiques favorisés par l'élite.



Si le Pop Art est principalement connu à travers les célèbres détournements de BD de Roy Lichenstein ou les portraits de Marylin Monroe d’Andy Warhol, il s’agit aussi d’un mouvement d’arts décoratifs ! De nombreuses pièces de mobilier Pop Art sont des icônes bien connues du grand public comme le fauteuil œuf créé par le Danois Arne Jacobsen.


Le design version hippie


Les seventies correspondent à la période de la contradiction : décadence et abnégation, couleurs criardes et teintes sobres, haute technologie futuriste et mouvement hippie. Toutes ces tensions se retrouvent dans le style déco de l’époque. Cette décennie est marquée par une agitation politique et sociale importante (fin des 30 Glorieuses, 1er choc pétrolier, début du chômage massif des jeunes…).


Suite à la crise pétrolière de 1973, de plus en plus de personnes se sont montrées critiques vis-à-vis de la consommation et du matérialisme. C’est la naissance d’une vague de mouvements écologistes.

L’agencement d’intérieur est largement influencé : Jardins d’intérieur, cheminées en pierres naturelles, tissus aux teintes de terre et plantes suspendues sont des incontournables du style.


L’intérêt pour la technologie et la science-fiction s’est développé suite à la concurrence aérospatiale entre les États-Unis et l’Union soviétique. Et le design est ainsi influencé par ce mouvement futuriste.




Les années 70, c’est aussi l’âge d’or du psychédélisme : les couleurs s’enchevêtrent, sans qu’il y ait vraiment une réelle cohérence d’ensemble.


Le style Memphis


Les années 80 marquent un tournant dans l’évolution du design, pour la première fois il n’existe plus de courant ou de grandes écoles, ce sont les designers eux-mêmes qui sont sous le feu des projecteurs. Les designers expérimentent et repensent l’usage des objets.

C’est l’avènement de l’individualisme. Si le design des années précédentes recherchait la démocratisation par la production de masse, le design des années 80 constitue une contre-révolution car il permettrait aux individus de se différencier. Il s’agit donc d’un design identitaire.


Un mouvement de design et d’architecture italien créé en 1980 à Milan se démarque des autres. On parle de Groupe Memphis. Ce mouvement revendique une grande liberté dans ses ouvrages. À une époque où le fonctionnel et les restes du style Bauhaus sont la norme, le collectif dynamite les codes et propose, ni plus ni moins, qu'une révolution du design.


Le contemporain


On peut difficilement dire qu’il y a un style design des années 90.


Contrairement à la décennie précédente, qui prônait un rythme de vie endiablé, les années 1990 célèbrent le retour aux valeurs traditionnelles. Ce retour aux sources est en partie lié à la crise financière de l'époque, qui a entraîné une réduction des dépenses. Le design des années 1990 se caractérise ainsi par une décoration sobre, minimaliste et apaisante.


Les maisons ont commencé à incorporer des éléments de décor chinois et japonais inspirés par l’esthétique zen. Bien que les concepts de méditation et de feng shui soient présents depuis des millénaires, c’est surtout dans les années 90 que le zen en tant que style de décoration a fait son apparition.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout